Le CAP Pâtissier, en plus des épreuves générales obligatoires, propose un examen facultatif : il s’agit des « Arts appliqués et cultures artistiques ». Ce CAP requérant un sens artistique, de par la nature du métier auquel il prépare, il peut être valorisant et judicieux de valider cet enseignement facultatif. Vous trouverez ici ses modalités de validation.

L'épreuve facultative en arts appliqués est évaluée en cours de formation et de manière ponctuelle. Voici ce qu'il faut retenir.

 

1 - La validation par le contrôle en cours de formation

L’évaluation est réalisée par l’enseignant et a lieu lors de deux moments appelés « situation d’évaluation » durant la dernière année du CAP. Les notes obtenues à ces deux moments sont additionnées pour donner une note sur 20 qui n’est qu’une proposition de note, la note définitive étant donnée par le jury après examen de votre dossier.

 

a - Première situation d’évaluation

Notée sur 10 points, elle a lieu a mi-parcours sur la base d’un dossier que vous aurez réalisé, sur le thème de votre choix. Néanmoins, le dossier devra nécessairement comporter les éléments suivants :

  • Une étude sur l’un des trois domaines du design et appartenant au tronc commun du programme.
  • Une étude sur l’un des quatre domaines optionnels.

Le dossier englobera également une recherche documentaire ainsi que des productions personnelles (croquis, photographies, textes brefs).

Le dossier sera noté essentiellement sur la méthode de recherche, que ce soit la collecte et le choix de l’information, ou son analyse et sa hiérarchisation.

 

b - Seconde situation d’évaluation

Elle a lieu en fin de parcours et est elle aussi notée sur 10. Vous vous baserez sur vos recherches effectuées pendant l'année pour étudier une problématique de votre choix, en concertation avec votre professeur.

Le dossier est présenté et défendu oralement pendant dix minutes devant un jury qui vérifiera :

  • La clarté, la qualité et la pertinence de l’expression, avec un langage correct et un vocabulaire technique bien utilisé.
  • Que la proposition se tient formellement.
  • Que les recherches et l’expérimentation explorent plusieurs pistes.
  • Que les choix sont justifiés.

 

 

2 - La validation avec l’épreuve ponctuelle

Le sujet est composé d’un corpus de documents divers et doit être traité en 1 heure 30 en deux étapes :

  • Une analyse écrite du corpus de documents.
  • Une réalisation en 2D basée sur l'analyse produite.

La note tiendra compte de :

  • La qualité formelle du travail, qui doit répondre au cahier des charges.
  • La pluralité dans l’exploration des pistes.
  • La qualité de la recherche (sélective, analytique et graphiquement expressive).