L’examen du CAP Pâtissier comprend 2 épreuves majeures à fort coefficient, les épreuves professionnelles EP1 et EP2, destinées à valider vos connaissances techniques et pratiques en tant qu’apprenti pâtissier. A celles-ci s’ajoutent des épreuves générales (dont vous pouvez être dispensé(e) sous certaines conditions) ainsi qu’une épreuve facultative. Le référentiel du CAP a fait l’objet d’une refonte, voici donc un récapitulatif de ce qui vous attend pour cet examen à compter de la session 2021.

EP1 | EP2 | Epreuves générales

 

 

1 - EP1 : validation du pôle 1 du référentiel

Le test dure 6 heures 30 au total et porte sur les activités intitulées « Tour, petits fours secs et moelleux, gâteaux de voyage ». L’épreuve se découpe en 3 parties distinctes d’une notation totale de coefficient 9, puis du passage de l’épreuve de Prévention Santé Environnement (coefficient 1). Une commission d’évaluation se charge de la notation.

a - Partie écrite (30 mn)

Il s’agit de répondre à un questionnaire à propos de la mise en situation qui suivra.

 

b - Partie pratique (4h50)

Vous devrez appliquer vos connaissances d’organisation et de planification du travail, puis passer à la réalisation technique : élaboration de 2 pâtes, réalisation d’une crème par cuisson, fonçage et préparation d’un gâteau spécifique.

 

c - Partie orale (10 mn)

A la suite de la dégustation de votre production, vous échangerez avec le jury à propos de votre analyse du sujet, des choix effectués et de la qualité de vos productions.

 

d - L'épreuve PSE 

Notée sur 20 et dotée d’un coefficient de 1, l’épreuve écrite de Prévention Santé Environnement vise à tester votre capacité à analyse et à répondre à une situation de risque dans le monde du travail. 

 

 

2 – EP2 : validation du pôle 2 du référentiel

La mise en situation professionnelle du thème « Entremets et petits gâteaux » se déroule en 3 étapes d'une durée totale de 5h. Elle est également évaluée par une commission composée de professeurs et éventuellement de professionnels, comme pour l’EP1.

a - Partie écrite (45 mn)

Vous devrez traiter un sujet en composant un plan d’organisation de travail en vous appuyant sur les savoirs acquis pendant vos cours. La problématique est en lien avec la partie pratique à suivre.

 

b - Partie pratique (4h)

Cette étape met en corrélation la gestion de l’organisation de travail ainsi que les mets à cuisiner. L’ensemble des étapes est pris en compte : de l’analyse de la fabrication jusqu’aux critères de commercialisation. 

Il s’agira, notamment, d’élaborer deux fonds différents (un pour entremet, un autre pour petits gâteaux, de préparer des garnitures de natures différentes, de manier correctement une poche à douille, de fabriquer un glaçage, d’utiliser un élément de décor en chocolat, etc.

 

c - Partie orale (10 mn)

Il s’agit d’un échange avec la commission d’évaluation, au cours duquel vous devrez valoriser vos réalisations dans une situation de vente et répondre à ces questions concernant votre méthode de travail.

 

 

Il s’agit des épreuves générales communes à l’ensemble des CAP. Si vous êtes déjà titulaire d’un autre CAP ou d’un diplôme de niveau IV, vous pouvez demander à être dispensé(e) de ces épreuves.

a – Français, histoire-géographie, enseignement moral et civique (coefficient 3)

L’épreuve écrite de français dure 2 heures et est notée sur 20. L’épreuve d’histoire-géographie-EMC prend la forme d’un entretien oral avec un jury, d’une durée maximale de 15 minutes, également notée sur 20.

 

b - Mathématiques et physique-chimie (coefficient 2)

L’épreuve générale de sciences est un examen écrit en deux parties, noté sur 20 et d’une durée totale d’1h30 (réparties équitablement entre les mathématiques et la physique-chimie)

 

c – EPS et langues vivantes (coefficient 1)

Une épreuve d’éducation physique et sportive doit être présentée, elle est notée sur 20 et dotée d’un coefficient de 1. 

La dernière épreuve générale consiste en un oral de 40 minutes dans une langue vivante étrangère (à déterminer au moment de votre inscription). Elle était facultative, elle devient obligatoire. Elle est également notée sur 20 et dotée d’un coefficient de 1.

 

 

4 – L’épreuve facultative (coefficient 1)

Vous pouvez décider d’ajouter une épreuve facultative en arts appliqués, qui sera présentée sous forme ponctuelle et en cours de formation. Une note finale sur 20, synthétisant l’ensemble de vos notes obtenues, sera déterminée par le jury après examen de votre dossier. 

 

Qu'avez-vous besoin comme matériel lors des épreuves professionnelles et générales ? Voici un petit récapitulatif des objets à posséder pour être dans les meilleures conditions.