Le CAP cuisine comprend à la fois des épreuves professionnelles, spécifiques aux métiers de la cuisine, et des épreuves générales, communes à tous les CAP. Découvrez dans cet article le contenu et les modalités des épreuves générales. 

 

1 - L’épreuve de français, histoire-géographie et enseignement moral et civique (coef. 3)

Cette épreuve a pour objectif d'évaluer :

  • Vos compétences de lecture et d'analyse de textes.
  • Votre capacité à argumenter et organiser vos idées.
  • Votre aisance pour communiquer à l'oral et à l'écrit.

L'évaluation de ces matières peut se faire soit en cours de formation, soit en fin de formation lors d'une unique épreuve ponctuelle.

Dans les deux cas, l'épreuve est divisée en deux parties : un écrit de français et un oral d'histoire-géographie et EMC (valant chacun autant de points).

 

a - L'écrit de français

Si vous optez pour le contrôle en cours de formation, l'examen est réalisé en deux étapes.

  • Le premier écrit de français consiste à rédiger ou réécrire un texte.
  • Le second écrit consiste à lire un texte et répondre à quelques questions de vocabulaire et de compréhension. L'évaluation se termine par la rédaction d'un texte d'une vingtaine de lignes.

Chaque épreuve dure entre 1 h 30 et 2 heures.

Si vous choisissez de passer l'épreuve ponctuelle, vous disposerez de 2 heures pour :

  • Lire le texte proposé.
  • Répondre à des questions de vocabulaire et de compréhension.
  • Rédiger une vingtaine de lignes. Le texte à composer peut être une fiction ou concerner le secteur de la cuisine. 

 

b - L'oral d'histoire-géographie et EMC

L'examen oral ponctuel sera basé sur deux dossiers que vous aurez préalablement préparés, l'un à dominante histoire, l'autre à dominante géographie. Chaque livret, composé seul ou en groupe, doit réunir trois ou quatre documents et comporter une brève analyse. Vous présenterez l'un des dossiers pendant 5 minutes, puis échangerez avec le jury pendant 10 minutes. 

Pour l'évaluation en cours de formation, vous présenterez vos deux dossiers, lors de deux oraux distincts. 

 

 

2 - L’épreuve de mathématiques et sciences physiques et chimiques (coef. 2)

L’épreuve générale de sciences permettra d'évaluer :

  • Vos compétences scientifiques.
  • Votre capacité à utiliser vos savoirs dans des situations professionnelles ou quotidiennes.
  • Votre habileté à résoudre un problème et justifier de la cohérence des résultats.

Tout comme l'épreuve de lettres, l'épreuve de sciences peut se faire pendant la formation ou en épreuve ponctuelle. Chaque matière est évaluée en une heure. 

Dans les deux cas, vous devrez :

  • Résoudre deux exercices de mathématiques.
  • Organiser et interpréter les résultats d'une expérience physique ou chimique (ces données vous permettront de répondre à quelques questions, en utilisant des formules scientifiques données).

L'épreuve ponctuelle est entièrement à l'écrit. En revanche, pour l'épreuve de physique chimie en cours de formation, vous serez amené à suivre un protocole expérimental afin de noter et interpréter ses propres résultats. 

 

 

3 - EPS et Langue Vivante 1 (coef. 1)

Un examen ponctuel en EPS et un oral de 20 minutes en langue vivante 1, dotés chacun d'un coefficient de 1, complètent la série des épreuves générales obligatoires.

 

BON A SAVOIR : si vous êtes titulaire d'un CAP, BEP, BAC,... vous êtes dispensé de ces épreuves.