Les épreuves de l’examen pour obtenir le CAP Boulanger sont réparties en 2 séries d’épreuves professionnelles focalisées sur les connaissances de votre futur métier (EP1 et EP2), suivies de plusieurs épreuves générales communes à l’ensemble des CAP. Vous trouverez dans cet article un résumé complet des modalités, de déroulement et des contenus des épreuves du CAP Boulanger.

EP1 | EP2 | Epreuves générales | Dispenses

1 - EP1

Epreuve écrite de coefficient 4, l’EP1 évalue vos connaissances théoriques du métier ainsi que vos compétences en technologie professionnelle, sciences appliquées à l’alimentation, hygiène et gestion.

L’EP1 se déroule en deux temps : le contrôle continu en cours de formation (CCF) et l’épreuve ponctuelle. Il s’agit de 2 épreuves écrites identiques notées chacune sur 80 points et réparties comme suit : 

  • Technologie professionnelle (30 pts) : 45 minutes.
  • Sciences appliquées (30 pts) : 45 minutes.
  • Gestion appliquée (20 pts) : 30 minutes.

 

 

2 - EP2

L’EP2 est l’épreuve la plus importante du CAP, puisqu’elle est associée à un coefficient de 13. Il s’agit d’une épreuve écrite et pratique destinée évaluer votre capacité à gérer correctement une commande de A à Z.

Vous serez principalement évalués sur les compétences suivantes :

  • Calculer les quantités de matières premières et complémentaires nécessaires à la production des produits demandés.
  • Planifier vos séquences de travail.
  • Élaborer votre production en respectant les règles de sécurité et d’hygiène.
  • Disposer les produits finis.

L’EP2 se déroule également en deux phases (contrôle en cours de formation et épreuve ponctuelle). Le CCF est préparé en fonction de vos acquis et il porte les mêmes exigences que l’épreuve ponctuelle finale, qui consiste en une épreuve de 7 heures notée sur 240 points :

  • Étape du calcul des quantités d’ingrédients et planification du travail (examen écrit de  30 minutes) : 20 pts.
  • Activité durant l’épreuve de production : 90 pts.
  • Sécurité et hygiène lors du travail : 20 pts.
  • Aspect visuel des produits finis : 90 pts.
  • Dégustation de la production : 20 pts.

 

 

3 – Epreuves générales

L'évaluation de toutes les épreuves générales (à l’exception de l’EPS) s’effectue, comme les épreuves professionnelles, via le contrôle en cours de formation et un test final.

a - Prévention de la Santé et de l’Environnement 

Vous devrez répondre par écrit à des questions portant par exemple sur l’évaluation d’un risque professionnelle ou à l’attitude à adopter en cas d’urgence.

 

b - Français, Histoire-Géographie, Education Morale et Civique

Le contrôle en cours de formation et le test ponctuel comportent deux situations d'évaluation : 

  • La première est une épreuve de rédaction ou de questions de compréhension en français.
  • La deuxième est un test oral d’Histoire-Géographie ou d’EMC d’après un dossier que vous aurez préalablement préparé. 

 

c - Mathématiques, Sciences physiques et chimiques

Les modalités des épreuves de sciences sont similaires à celles des épreuves de lettres. Le CCF et l’examen ponctuel sont organisés en deux situations d'évaluation : 

  • La première consiste en une série de questions portant sur le programme de mathématiques.
  • La seconde s’appuie sur des activités expérimentales en sciences pour évaluer vos capacités expérimentales. 

 

d - Langues vivantes

Vos compétences en langue vivante (généralement en anglais) sont évaluées en cours de formation afin de s’assurer que : 

  • Votre maîtrise de la langue écrite et votre niveau de compréhension à l'oral sont suffisants.
  • Votre capacité d’analyse et de synthèse correspond au niveau demandé (A2, soit l’équivalent de celui d’un élève en fin de collège). 

Le test ponctuel consiste en une discussion à propos d’un document préalablement étudié pendant la formation ou en lien direct avec votre activité professionnelle. 

 

e - EPS

L’Education physique et sportive fait également partie des épreuves générales mais vous pouvez en être dispensé si vous préparez le CAP Boulanger en candidat libre.

 

BON A SAVOIR : Vous pouvez être dispensé des épreuves générales si vous possédez déjà un CAP, un BEP, un BEPA, un DAEU ou tout autre diplôme de niveau IV au moins, délivré par l’Education nationale.